dgestim colombides tourterelle boisÉtude de l’origine géographique des tourterelles des bois prélevées en période de chasse à partir de la signature isotopique contenue dans les plumes.

Selon la dernière enquête sur les tableaux de chasse à tir conduite lors de la saison 2013-2014, les prélèvements de Tourterelle des bois en France seraient compris entre 46 000 et 138 000 oiseaux (Aubry et al. 2016). Compte-tenu de la tendance au déclin observée en Europe et du récent classement de l’espèce comme « Vulnérable » sur la liste rouge de  l’UICN (http://www.iucnredlist.org/details/22690419/0), l’identification de l’origine géographique des oiseaux prélevés dans notre pays revêt un enjeu de première importance afin  d’assurer la durabilité de l’exploitation de cette espèce. Du fait du caractère migrateur de l’espèce, il est vraisemblable que les prélèvements s’opèrent à la fois sur des oiseaux nés ou se reproduisant localement, mais aussi sur des individus originaires des autres pays d’Europe.

Deux points restent méconnus :

  1. Dans quelles proportions chacune de ces populations se retrouve-t-elle dans le tableau de chasse national ?
  2. Comment ces proportions varient-elles selon la région de prélèvement ?

Dans ce contexte, nous nous proposons de répondre à ces questions en s’appuyant sur une analyse d’ailes d’oiseaux prélevés dans différentes régions de France. L’approche envisagée s’appuie sur l’utilisation de « traceurs chimiques » de l’origine géographique des oiseaux contenus dans les plumes : le ratio en isotopes stables de certains atomes (Carbone, Hydrogène…, Fox & Bearhop 2008). Cette méthode a déjà été utilisée avec succès pour apprécier l’origine géographique des pigeons ramiers hivernant en France (Hobson et al. 2004, 2009). Ce ratio isotopique varie selon un gradient à l’échelle du continent européen, et il est donc théoriquement possible d’affecter à chaque individu une origine probable, en comparant la signature isotopique de ses plumes avec une carte de référence.

SI VOUS PRELEVEZ A LA CHASSE UN OU DES OISEAUX, NOUS VOUS SERIONS RECONNAISSANT DE PRELEVER SUR CHAQUE TOURTERELLE DES BOIS UNE AILE EN PLUMES ET ENTIERE AFIN DE RECOLTER LE MATERIEL BIOLOGIQUE NECESSAIRE A CETTE ETUDE.

N’hésitez pas à prendre contact avec le technicien de la fédération de votre secteur ou bien avec l’ONCFS basé à la citée administrative à Angers dès que vous avez prélevez un oiseau. Il passera récupérer l’aile au plus vite.

caille dgestim2016Remarque : si l’occasion vous est également donné de prélever une caille des blés, nous vous serons reconnaissant de conserver une aile de votre gibier et de nous prévenir de la même manière. Cette collecte contribuera également à l’enquête nationale sur la migration de la caille des blés que votre FDC conduit depuis 3 ans en Maine et Loire.

Merci et très belle saison de chasse. Stéphane GRANDIN

LE SITE EST EN COURS DE RECONSTRUCTION
Afin qu'il soit le plus précis et le plus agréable possible. Merci de votre compréhension.